Faune des Pyrénées: Isard

RETOUR ACCUEIL> Isard

(Cliquez sur les photos pour agrandissement et commentaire)

 Bouc au moment du rut, contrairement au chamois l'isard a un pelage trés contrasté à cette époque de l'année. Male à quelques mètres Jeune en crête, l'été le pelage est beaucoup plus clair.  


Reproduction et utilisation interdites sans autorisation de l'auteur 

    L'isard occupe la montagne, de l'étage montagnard à l'étage alpin, en fonction des saisons et des individus. Il est considéré comme une espèce à part entière par rapport à son cousin alpin: le chamois. Le dimorphisme sexuel est très peu marqué, le rut à lieu au début de l'hiver et les naissances au printemps. Les femelles (chèvres) vivent en hardes avec les jeunes, les mâles (boucs) sont plutôt solitaires. Même si nous sommes souvent impressionnés par ses courses en passages escarpés, il n'égale pas dans ce domaine le bouquetin. Par contre une peau interdigitale lui permet de mieux progresser en neige profonde. L'hiver est toujours un moment difficile à passer pour ces animaux. L'absence de nourriture, les avalanches, le froid sont autant de facteurs limitants. Les renards peuvent même s'attaquer pendant cette période à des animaux adultes affaiblis et ralentis par la neige. Les jeunes pendant leurs premiers jours, peuvent être la proie de l'aigle, même si la mère leur apprend très tôt à se méfier de ce danger. Une épidémie de pestivirose a mis à mal les populations pyrénéennes en provoquant des avortements et une mortalité importante chez les jeunes. Il semblerait qu'en cet automne 2014, nous observions davantage de mères suitées, à confirmer.

    Sa répartition sur la chaîne est très inégale, avec de bonnes populations dans les réserves et des vallées très peu peuplées dans les zones chassées.