Faune des Pyrénées: Ma passion pour les animaux

RETOUR ACCUEIL> Ma passion



    Mon premier contact avec l'animal sauvage remonte à mes cinq ans, un chasseur exhibait les deux isards qu'il venait de tuer. Cette image, pourtant lointaine, reste profondément inscrite dans ma mémoire, particulièrement les yeux des animaux.

    C'est un peu comme si dans les gènes de certains d'entre nous, étaient gravées les émotions ressenties par Cro-Magnon à l'occasion de ses rencontres avec un auroch ou autre renne. Ces sensations, à l'aube de l'humanité, étaient une nécessité vitale, un critère de sélection naturelle lié à la survie de l'individu et de sa descendance. Pourtant très vite, une fascination s'est créée autour de l'animal. Cette fascination allait bien au delà du simple besoin de nourriture, il suffit pour s'en persuader de contempler les magnifiques gravures réalisées sur les parois de certaines grottes.

    Quelle explication donner à la profonde émotion ressentie, après des heures d'incertitude dans un environnement montagnard, lorsque le grand cerf tant attendu finit par passer à quelques mètres de l'affût ? Quelle explication donner à cette sensation de bonheur qui nous envahit, lorsqu'après une nuit d'affût en altitude le grand tétras si secret, vient nous offrir sa magnifique parade ?

    Ce sont ces émotions qui nous poussent saison après saison, à essayer de figer sur un autre support que les parois de grottes, ce qui chez l'animal sauvage suscite tant de passion.